• Crépuscule…

    Dragon des Constellations

    « C’était une douce fin d’après-midi d’été et seuls quelques nuages troublaient l’harmonie du ciel… Je m’apprêtais à quitter Nemta-do-Shin et Oblivion afin de regagner mes pénates pour consigner mon extraordinaire voyage sur le plan du Chaos. Soudain, j’eus l’impression que la nuit venait de brusquement recouvrir la Citadelle d’Opale. Mais lorsque mes yeux s’habituèrent à ce fantastique mirage, je compris alors pourquoi cette gigantesque place surplombant la ville avait été construite. Elle qui avait nourri tant d’interrogations, si désespérément vide et, à mon sens, inutile devenait le piédestal idéal pour la formidable apparition que j’eus l’immense honneur de contempler. Mon guide m’expliqua que cette femelle de Dragon des Constellations venait se poser ainsi tous les soirs, comme si elle bénissait la nuit de la Citadelle et ne repartait qu’avec les premières lueurs de l’aube. Celle-ci déploya ses ailes sur lesquelles semblait danser un incroyable ciel nocturne. Et je compris… je compris toute la puissance des êtres du chaos dont cette dragonne me faisait une singulière démonstration. Ce n’était ni une illusion, ni un mirage, mais bien une de ces myriades de réalités alternatives auxquelles les forces du Chaos pouvaient donner accès. La créature me montrait ainsi ce qui aurait pu être à cet instant précis… »
    Carnets de l’Errant, VIII, 7.


     Leave a reply




error: Content is protected !!