• Urdryamnash du Chaos

    Urdryamnash (esquisse)Urdryamnash

    « Ereshkidal la remarqua immédiatement. Grande, mince, élancée, elle était une créature céleste, offrant un saisissant contraste avec l’architecture lourde du fortin. Peu de femmes se hasardaient seules jusqu’à un avant-poste de la Guilde des Mercenaires; celle-ci devait être dans une grande détresse… Il se rapprocha d’elle après avoir mis pied à terre, contemplant son dos étroit et la forme de sa nuque. Elle dut l’entendre car elle tourna légèrement la tête vers lui, dévoilant son profil au traits fins et nobles.
    -Puis-je vous aider, ma dame ?
    Elle sourit…
    -Ma « dame »… Cela fait bien longtemps que l’on ne m’a pas appelé ainsi…
    Il se retourna et Ereshkidal vit immédiatement l’Etoile du Chaos sur sa joue droite, son regard vairon, cruel et glacial que complétait parfaitement sa voix grave, profonde et inquiétante. Il retint à grand peine un frisson de terreur, mais l’autre remarqua immédiatement son trouble.
    -Je vois… Mardanh a eu la délicatesse de masquer son aura pour ne pas t’effrayer… Mais hélas pour toi, je ne ferai pas preuve de la même courtoisie à ton égard…
    -Tu es… Urdryamnash…
    -Oh… là aussi, cela faisait longtemps que l’on ne m’avait pas appelé ainsi… »


    Puisqu’il a été récemment questions des dieux des Terres Lacérées et plus particulièrement de Rodinia, voici le premier que je voudrais vous présenter. Car il s’agit bien d’un homme, même s’il aime se faire passer pour une femme, qu’il aime tout autant semer le doute et la confusion dans l’esprit de ses victimes, qu’il est maître des faux-semblants et des illusions…

    Mais il est avant tout Urdryamnash, le Dieu du Chaos des Terres Lacérées, maître incontesté d’Oblivion, le dieu que vénère Odessa…
    J’ai longtemps pensé à son apparence… Le résultat était sans appel: il ne pouvait avoir une seule apparence. Il incarne le Chaos, il peut ressembler à tout et n’importe quoi. Celle-ci est l’apparence qu’il utilise le plus. Dans toutes les autres, ils conservent le tatouage et le regard vairon (je trouve que l’hétérochromie est une particularité qui sied vraiment à un être chaotique). Sa « véritable » apparence est elle réellement terrifiante et répugnante…

    Il est un peu inspiré par Slortar du cycle d’Elric, un dieu du Chaos immensément vieux mais doté d’une apparence juvénile. Au début j’ai réfléchi à ce qui pourrait incarner le Chaos; quelque chose de dangereux, pervers, malicieux… Un grand démon, musclé et viril ne me paraissait pas la meilleure idée. Odessa étant à la fois une femme splendide et une prêtresse du Chaos, son dieu se devait d’être au moins aussi beau et séduisant.

    Urdryamnash est quelqu’un de raffiné, élégant et terriblement dangereux et cruel… Il use de son pouvoir de séduction pour obtenir ce qu’il veut, a comme passe-temps de torturer des innocents pour son seul plaisir; il oscille toujours entre folie destructrice et périodes où il est parfaitement sain d’esprit. Il incarne une des faces les plus noires et maléfiques du Chaos; imprévisible, son esprit est incapable de se fixer une ligne de conduite définie, ce qui lui plaît un jour devient à ses yeux une hérésie dans les heures qui suivent, rien ne semble capable de le satisfaire pleinement, il peut offrir à ses disciples un immense pouvoir mais il est également capable de les châtier pour une broutille. La seule qui trouve grâce à ses yeux (et qui semble pouvoir lui tenir tête) est Odessa. Il en a fait sa prêtresse préférée, elle est une des seules à pouvoir l’invoquer à l’envi, il ne répugne jamais à l’aider dans ses entreprises…

    Spoiler:
    Ce comportement est une facette des plus cruelles d’Urdryamnash qui sait parfaitement qui est Odessa et ce qu’elle peut lui apporter. Bien qu’on le considère comme un des Primordiaux, Urdryamnash n’est pas lié à El mais à Asherah; il représente le Chaos destructeur. Il a donc divisé son pouvoir en 8 (8 étant le chiffre du Chaos) avatars, 8 personnalités, 8 êtres qu’il va ensuite patiemment et méticuleusement éliminer afin de récupérer sa toute-puissance… Et pour cela il n’hésitera pas à se servir de ses « alliés », à les trahir… Ce qui en fait un des êtres les plus détestables et haïs des Terres Lacérées… Là où le paradoxe atteindra son point culminant, c’est dans le pourquoi des actes d’Urdryamnash….

     Leave a reply




error: Content is protected !!